Skip to content Skip to navigation

Comment ça marche, les marées ?

SO PHARE

Penser l'océan autrement

Crédits photo ©: 
pixabay

Comment ça marche, les marées ?

Au bord de la mer, sur la plage ou dans un port, on constate que l'eau est parfois très haute, les bateaux flottent. À d'autres moments, l'eau s'est retirée, les bateaux arrimés s’échouent alors sur le sable. Ce phénomène de va et vient de l'eau s'appelle la marée
Share

Le marnage est la différence de hauteur d'eau entre une pleine mer et une basse mer successive. Si, pour prendre un exemple, vous décidez d'aller prendre un bain de pieds à marée basse, le marnage correspond à la hauteur d'eau qui vous recouvrirait si vous restiez là jusqu'à la prochaine marée haute.

La variation du marnage s'organise en 2 périodes : La période de vive-eau, où le marnage est le plus fort et la période de morte-eau où le marnage l'est le moins.

Le premier facteur est astronomique, c'est à dire qu’il est fonction de la position des astres plus ou moins proches de la Terre.

Ce sont la lune, petit satellite naturel de 40 000 km de circonférence environ et proche de la Terre, (distance Terre-Lune ≈ 384 000 km) et le Soleil, étoile naine au sens astronomique mais étoile énorme et vitale pour notre système solaire ( ≈ 4,4 millions de km de circonférence) qui attirent les masses liquides de notre planète Terre.

Le second facteur de la variation du marnage est lié, lui, à la configuration du bassin. L'onde provoquée par la Lune va ainsi devoir se frayer un chemin parmi les continents, les détroits, les côtes, les presqu'îles, les hauts fonds... L'onde va donc être affaiblie ou au contraire renforcée, ce qui aura une influence importante sur le marnage.

L’alternance de marées hautes et de marées basses s’exerce sur l’ensemble du globe à peu près toutes les 6 heures. Cela s’explique par le fait que la Terre fait un tour complet sur elle-même en 24 heures. La mer est donc face à la lune (Marée Haute) 2 fois par jour et perpendiculaire à la lune également 2 fois par jour (Marée Basse). Cela dit la mer n’est jamais exactement face à la lune, en effet, la lune fait le tour complet de la terre en 28 jours , elle se déplace donc un petit peu chaque jour (de 1/28ème de tour ainsi pour qu'un point de la Terre se retrouve exactement en face de la lune, il lui faut 24 h et 50 minutes. Il y a donc un décalage de 50mn entre la rotation de la Terre et la circonvolution de la lune, ce qui explique en partie que les horaires de marées se décalent tous les jours.

Avez-vous expérimenté la pêche à pied lors des grandes marées ? Ces grandes marées ont lieu quand la lune se retrouve dans le même alignement que le soleil, c’est-à-dire à chaque pleine lune et nouvelle lune. Les deux astres additionnent leurs forces d’attraction et du coup les mers montent davantage : c’est cet évènement que l’on nomme les grandes marées, également appelées marées de vives eaux. On parlera alors de coefficient de marée supérieur à 100.

A l’inverse, quand la lune se retrouve perpendiculaire au soleil, c'est à dire quand on voit le 1er quart de la lune, ou le dernier, la mer monte alors très peu, et il se produit une petite marée ou marée  de mortes eaux : les coefficients sont alors en dessous de 50. La lune tournant autour de la terre en 28 jours, le cycle vives eaux- mortes eaux se déroule sur 28 jours.

Mais qu’est-ce qu’un coefficient de marée ?

Par convention, le coefficient 100 est attribué au marnage semi-diurne moyen observé à Brest lors des vives-eaux voisines des équinoxes (21 mars, 21septembre) soit 6,1 mètres environ. Le coefficient de marée est ensuite issu d’une formule mathématique assez simple : marnage du jour J / 6,1x100.

Lors d’un marnage exceptionnel, par exemple 7,2 mètres à Brest, alors le coefficient de marée est (7,2/6,1) x100 = 120.

Lors d’un tout petit marnage de 2,4 mètres (quand les forces d’attraction s’opposent), le coefficient est faible : (2,4/6,1) x100 = 39

 

Il y a de nombreuses vidéos qui expliquent ses phénomènes. Nous en avons choisi une ludique et pédagogique pour vos enfants. La voici :

https://www.reseau-canope.fr/lesfondamentaux/discipline/sciences/le-ciel-et-la-terre/comprendre-et-proteger-la-planete/les-marees.html

 

En vacances, notamment au bord de la Manche, de la Mer du Nord et de l’Atlantique, il est utile d’avoir avec soi un calendrier des marées pour la zone sur laquelle on réside, sur laquelle on navigue pour profiter des plaisirs du bord de mer en toute sécurité. Les marchands de journaux et les offices du tourisme en distribuent le plus souvent gratuitement mais vous pouvez aussi retrouvez ces informations sur maree.info ou sur des applications développées pour vos smartphones.

 

 

Articles similaires

Les insolites de la mer
Les insolites de la mer

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Retour en haut