Skip to content Skip to navigation

#Trashchallenge : halte aux déchets !

SO PHARE

Penser l'océan autrement

#Trashchallenge : halte aux déchets !

Fake news, bad buzz, harcèlement… Les réseaux sociaux livrent chaque jour leur flot d'immondices, alors, quand ils se mettent à lutter contre les déchets, on ne saurait bouder notre plaisir ! Chez So Phare, on applaudit des deux nageoires la vague du #Trashtag Challenge, qui depuis le 5 mars mobilise des dizaines de milliers d'anonymes à travers le monde, pour nettoyer les plages et autres coins de nature souillés par nos déchets.
Share

#Trashtag, un défi à la portée de tous

Photographier un lieu rempli de détritus, le nettoyer, prendre une seconde photo de l'endroit une fois propre puis publier sa BA sur les réseaux sociaux. Une consigne simple, utile et à la portée de tous : tels sont les ingrédients à l'origine du succès de cette initiative, un cas d'école de viralité sur Internet ! Dans nos sociétés de l'image, la puissance des réseaux sociaux alliée au choc des photos avant/après, vaut mieux que tous les discours d'experts, pour réveiller les consciences !

À l’origine de ce very good buzz, un américain du nom de Byron Roman. Le 5 mars dernier cet homme bien inspiré publiait sur Facebook une photo d’un militant algérien de la cause environnementale, Younes Drici, assorti d'un message à « tous les adolescents qui s’ennuient », les incitant à se bouger pour nettoyer un coin de nature et partager le résultat de leur effort sur les réseaux.

Relayé le 10 mars par Reddit, une plateforme de veille des tendances mondiales, le post devient alors viral. En trois semaines, les mentions #trashtagchallenge #trashtag et @basurachallenge  - basura signifiant déchets en espagnol – ont dépassé les 80 000 mentions sur Instagram.

Pourquoi c'est LA bonne idée ?

Soyons clairs, le phénomène #trashtag n'invente rien : des "clean-wallks" sont déjà organisées partout dans le monde. Chez Phare d'Eckmühl, on en sait quelque chose, nos équipes sont déjà des habituées des missions nettoyage autour de notre cher Phare ! Mais, devant le raz-de-marée de déchets qui étouffe notre planète, toute initiative venant relancer la motivation des troupes est la bienvenue. Quelques chiffres pour prendre la mesure du problème :

Rien qu'en France, 324 millions de tonnes de déchets sont produits chaque année, dont 30 millions de tonnes déchets ménagers… soit 513 kg par habitant et par an, selon le dernier rapport d'Eurostat. Et devinez quoi ? Seulement 37% de nos déchets ménagers sont recyclés (contre 40% en moyenne européenne, et loin derrière les meilleurs élèves, l'Allemagne et l'Autriche qui dépassent les 60%).

A l'échelle de la planète, ce sont 100 tonnes de déchets qui se déversent en mer chaque seconde, sur les 4 milliards produits annuellement sur la planète.

On estime qu'1,5 milliards d'animaux sont tués chaque année en ingérant ou en étant piégés par des plastiques (filets, bouteilles d'eau…).

On le voit, la tâche est gigantesque… Alors, prêt à lancer un petit défi #trashtag auprès de vos proches ? Tout ce que vous risquez, c'est de passer un bon moment au grand air, en famille ou entre amis. Faire du bien à la nature, c'est aussi se faire du bien !

 

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Retour en haut