Skip to content Skip to navigation

Les algues, un matériau d'avenir

SO PHARE

Penser l'océan autrement

Les algues, un matériau d'avenir

L'algue, matière végétale naturellement durable et résistante, abondante dans nos mers et océans, bénéficie d’un intérêt grandissant de la part des designers et fabricants. Utilisée depuis des décennies dans les industries cosmétique et alimentaire, elle trouve aujourd'hui de nouvelles applications variées et inattendues.
Share

Des maisons en algues

Les algues une fois nettoyées, séchées, hachées et compactées, forment une sorte de laine végétale dont les fibres s’accrochent les unes aux autres sans aucun additif chimique. Sur l’île danoise de Læsø en mer du Nord, l’utilisation de l’algue dans la construction des maisons est ancestrale, la communauté de pêcheurs ayant découvert les qualités intrinsèques de l’algue, matériau non inflammable, imputrescible et aux qualités isolantes remarquables. Les nouvelles maisons de Læsø sont aujourd'hui réalisées en ossature en bois, plus solide. L’algue est utilisée à l'intérieur du bâti pour renforcer l’isolation des murs et des plafonds. Elle sert aussi d'isolant extérieur, après avoir été séchée puis compactée dans des filets, elle vient recouvrir les façades et les toits.

Sous d'autres latitudes, Omar Vazquez Sanchez, fondateur de la société Blue-Green au Mexique, a construit une maison en 15 jours avec des algues marines comme matériau de construction principal. Ses maisons totalement écologiques, présentent un bilan carbone négatif : les gaz à effet de serre emprisonnés par les algues et le bois excèdent largement la quantité d’énergie totale nécessaire à leur construction.

Toujours dans le bâtiment, la marque française Algo a développé une gamme de peintures écologiques, fabriquée à base d'algues bretonnes. Contrairement aux peintures traditionnelles qui contiennent jusqu’à 65% de substances d’origine pétrolière, la peinture à base d'algues préserve la qualité de l'air intérieur des logements et participe au bien-être des habitants tout en participant à la valorisation des algues du littoral.

Une alternative naturelle au plastique

Des bio-plastiques à base d’algues ont aussi fait leur apparition. Deux designers néerlandais, Eric Klarenbeek et Maartje Dros, cultivent diverses plantes aquatiques, qu’ils sèchent et transforment ensuite pour imprimer des objets en 3D, comme des bouteilles de shampoing ou de la vaisselle. Les initiatives se multiplient pour élaborer ces polymères d’algues, une alternative crédible aux matières plastiques dérivées du pétrole pour fabriquer emballages et objets du quotidien. En France, la société Algopack, créée à Saint-Malo en 2010, transforme les algues brunes invasives (sargasses) en bioplastique. Non seulement l'Algopack se passe de produits pétroliers mais il est aussi biodégradable et compostable. La matière se dégrade en 12 semaines en terre et en quelques heures dans l'eau, sans aucune pollution résiduelle.

Encore plus proche de nous, à Douarnenez, de jeunes entrepreneurs conçoivent des planches de surf imprimées en 3D à partir d'algues vertes d'échouages.

Un complément alimentaire de choix

On compte une centaine de variétés d'algues marines. Véritables légumes aquatiques, elles constituent de très bonnes sources de vitamines, de minéraux et de fibres. Elles sont les alliées de notre santé grâce à leur teneur exceptionnelle en antioxydants et phytostérols. Leur richesse nutritionnelle leur vaut même d’être utilisées par la NASA comme compléments alimentaires lors des missions spatiales.

Très répandues dans la cuisine asiatique, les algues sont couramment utilisées, par exemple pour les makis (algue nori) ou comme condiment (algue wakamé). Très tendance, elles entrent peu à peu sur les cartes des chefs et restaurateurs occidentaux à la recherche de nouvelles saveurs et d'aliments santé.

Adoptez les algues avec Phare d'Eckmühl

Vous aussi à la maison, vous pouvez inscrire l'algue à vos menus grâce à Phare d'Eckmühl et ses deux recettes à base d'algues :

  • Sardines au tartare d'algues bio. Cette spécialité associe nos généreuses sardines à un tartare réalisé à base d'haricot de mer, dulse, laitue de mer et wakamé.

 

Retour en haut